Discussion table ronde sur la faculté à temps partiel

21 juin de 13 h 15 à 14 h 30 au A1-332

En 1977 Emily Abel a écrit "Invisible et indispensable : enseignantes à temps partiel collèges communautaires en Californie". Seize ans plus tard, en 1993, Gappa et Leslie ont publié leur livre, "La faculté invisible : améliorer le statut de la faculté à temps partiel dans l'éducation post-secondaire". Vingt-deuxans plus tard, en 2015, Morehead et al. ont écrit "La faculté invisible : La perception sur la faculté à temps partiel des chefs départementales". Entre 1963 et 2018 il y a eu plus de 1 700 articles savants, livres et theses écrits au sujet de la faculté à temps partiel. Les résultats des sondages des années 1970s appuient une similitude remarquable des résultats des sondages des années 2000s.

Scott Thomson, un doctorant Interdisciplinaire de l'Université du Nouveau Brunswick accueille une table rondesur la faculté à temps partiel, en se concentrant sur pourquoi il y a encore des problems qu'ils rencontrent. Malgré la myriad d'études des 50 ans on connait qui sont les membres de la faculté à temps partiel, on connait pourquoi ils enseignent, quells sont les défis et même comment résoudre la plupart des problèmes. Malgré cela, les études montrent qu'il y a Presque rien n'a changé. Pourquoi?

Tout le monde est le bienvenu à rejoinder cette discussion

** Note: La discussion prendra place en anglais